Nouveau ! Nous livrons désormais dans toute l'Union Européenne !

Le silicone végétal, ça existe ?

03 septembre 2018

Ingrédient de formulation cosmétique très courtisé, le silicone fait parler de lui. Mais alors, peut-on parler de silicone végétal comme alternative ?

chardon-marie chardon marie silicone naturel silicone végétal cosmétique naturelle cosmétiques naturels

Les silicones sont des substances dérivées de la silice. Il en existe une grande variété dont les silicones volatiles très utilisés en cosmétique. Depuis quelques années, on entend beaucoup parler des silicones de manière négative ce qui pousse les industriels de la cosmétique à proposer du "silicone végétal". Mais peut-on vraiment utiliser ce terme ?

A quoi servent les silicones ?

On retrouve aujourd’hui des silicones dans un grand nombre de produits du quotidien. Que ce soit dans des crèmes anti-rides, des moules pour gâteaux ou encore dans des prothèses mammaires, les silicones sont utilisés dans de nombreux domaines.
En cosmétique, le silicone n’a pas d’activité à proprement parler sur la peau. Il agit comme agent de texture pour proposer des produits cosmétiques très faciles à étaler, au toucher doux, au fini non gras et non collant. Notons que chaque silicone a des propriétés différentes, ce qui peut expliquer la présence de plusieurs types de silicones dans les produits. Certains silicones vont agir comme agent de protection et donc faire une barrière sur la peau.
Pour repérer la présence de silicones dans vos produits, il suffit de se référer au suffixe –cone ou –siloxan dans les ingrédients de la liste INCI. On retrouve par exemple l’indication « dimeticone » ou encore « cyclométhicone ».

Pourquoi voit-on de plus en plus de "silicone végétal" ?

On ne peut pas parler de silicone végétal mais plutôt d’alternatives végétales aux silicones. On cherche aujourd’hui des alternatives puisque certains silicones présentent des dangers pour la santé et la planète. D’origine synthétique, un type de silicone, le D4, est classé toxique pour la reproduction et peut lui-même venir "polluer" le D5.
Notons également que leur caractère occlusif peut entraîner des imperfections sur la peau à plus ou moins long terme et empêcher la bonne pénétration des actifs. Tout est relatif puisque cela dépend du dosage. Au niveau environnemental, ils sont très difficilement biodégradables et certains finissent par être nocifs pour l’environnement.

Quelles sont les alternatives végétales aux silicones ?

Rempalcer les silicones par des ingrédients naturels aux mêmes propriétés est très complexe. Généralement, c’est un mélange d’esters végétaux et d’huiles végétales qui peut se rapprocher des effets des silicones. Il n’y a pas de recette miracle, et les formulateurs cosmétiques doivent s’armer de patience pour trouver la recette qui offrira le rendu désireé.
Ces alternatives sont nécessaires puisque contrairement aux silicones, elles ont des propriétés cosmétiques. Chez Alban Muller, nous avons développé un actif nommé Lipolami ER à base de chardon marie qui peut remplacer certains silicones comme les cyclométhicones.





Voir les autres articles

Définir son type de peau en toute simplicité
Définir son type de peau en toute simplicité

10 septembre 2018

Choisir une routine adaptée à son type de peau est une nécessité pour en prendre soin. Votre mission, si vous l’acceptez : apprendre à définir son type de peau en deux minutes, top chrono.

Voir l'article entier →

La spiruline, plus qu'un super-aliment, un "super-ingrédient"
La spiruline, plus qu'un super-aliment, un "super-ingrédient"

27 août 2018

On parle beaucoup de la spiruline comme super-aliment. Faut-il en consommer matin, midi et soir pour être en super forme ? A quoi sert-elle dans les cosmétiques ?

Voir l'article entier →

Cosmétiques au chocolat : alliez l’utile à l’agréable !
Cosmétiques au chocolat : alliez l’utile à l’agréable !

22 août 2018

Plébiscité par les Aztèques il y a des siècles, le cacao se fait une place dans notre salle de bains. Mais au fait, quel sont les bienfaits des cosmétiques au chocolat pour la peau ?

Voir l'article entier →